Dame fleurie

En vacances, les enfants peuvent enfin prendre le temps et profiter pleinement de la nature. Voici un tableau éphèmère de toute beauté qui peut en découler. 

 Remarquable, non ? Allez, bonnes vacances et pro-fi-tez ! 

Un arbre au fil de l’an

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup parlé de la météo, du temps et des saisons avec les enfants. Puis, je suis tombée sur ces magnifiques photos de Benjamin Swett ce qui nous a amené à réaliser une série de dessins d’arbres. 

 Photos © Benjamin Swett

 Il est vrai que la chute est quelque peu brutale, mais bon, ça donne des idées, aussi.Pour permettre aux enfants de réaliser une série de plusieurs tableaux sans risquer de les voir abandonner en cours de route, nous avons utilisé Les 4 saisons. Ces fiches de travail représentant le tronc et les branches d’un arbre, permettent aux enfants de se concentrer sur l’essentiel du projet : le changement des saisons. 

 Notre série est en train de prendre forme, les enfants y travaillent avec passion. Ça ne vous donne pas envie d’essayer ? 
Le matériel utilisé pour cette activité :Les 4 saisons   3,50€ → Crayons de cire   15,00€ → Boîte de peintures à eau   7,00€
 

Prendre des photos – et les développer

Dès qu’il y a un rayon de soleil, les enfants veulent sortir. Pour jouer, bien sûr. Mais parfois aussi pour dessiner, bricoler ou… prendre des photos. 

 Avec du Papier photosolaire, l’ancêtre du papier photo, nous avons réalisé quelques empreintes solaires. Rien de plus simple :On sort une feuille de papier spécial (recyclé et non-toxique !) de son emballage, le pose avec sa surface bleutée vers le haut, et met toute sorte d’objets dessus. Ici, nous avons utilisé du romarin, des fleurs et des feuilles, des gommettes et des… boutons : 

 Maintenant, le tout part au soleil. Côté pratique, il vaut mieux avoir disposé le joli arrangement sur un plateau, une planche ou un bout de carton, sinon : impossible de le transporter  🙁 

 Avec les minutes qui passent, on voit le papier changer de couleur. Une fois qu’il est devenu presque blanc (après cinq à sept minutes), on enlève tous les objets et on voit une sorte de négatif de la “photo”. 

 Reste le développement. Pour cela, il suffit de plonger le papier dans l’eau du robinet, tout simplement. Elle sert de développeur et de fixateur – pas besoin de produits chimiques. Et c’est sous l’eau que, petit à petit, le papier reprend sa teinte bleutée. 

 Cette activité est vraiment magique et les enfants de tout âge adorent. Les temps d’exposition et de développement sont assez courts pour que l’on puisse observer de près les changements qui se produisent – une belle école de patience 😉Et puis, la chasse aux objets les plus insolites s’ouvre. Les enfants débordent d’énergie et de créativité pour réaliser des empreintes solaires inédits. 

 Mon conseil : prévoyez assez de papier pour tout le monde ! Tant qu’il y aura du soleil… 
Le matériel utilisé pour cette activité :Papier photosolaire   10,00€
 

Oiseaux du printemps

Un petit coloriage du printemps, voici nos Oiseaux chanteurs en mobile. Nous avons utilisé des feutres, puis un coup de ciseaux et le tour est joué… 

 Et pour que les oiseaux, eux aussi, puissent profiter du soleil, les enfants les ont laissé sortir au grand air. Mais non sans apprendre à les reconnaître tous les cinq : merle, moineau, rouge-gorge, pinson et mésange. 

 Bon, j’avoue qu’avec les superbes couleurs, ils ressemblent tous à des oiseaux de paradis plutôt qu’à des représentants de nos espèces locales. Mais quelles beautés, alors ! 
Le matériel utilisé pour cette activité :Oiseaux chanteurs   2,00€Feutres de couleur   4,00€
 

Piquer des conserves lumineuses

Si vous avez l’âme d’un collectionneur-recycleur, voici quelques beaux photophores réalisés à partir de boîtes de conserve vides.

 

recycler des boîtes de conserves en photophores

 

Les enfants ont choisi des étoiles et autres motifs de nos Silhouettes “Plaisirs d’hiver” comme patrons.

 

récup boîte de conserve

Fabriquer un photophore d'une boîte de conserve recyclée

 

Avec une Aiguille de piquage, ils ont percé des trous dans la boîte de conserve en suivant les contours du patron. Ce travail peut être assez physique en fonction de l’épaisseur de la paroi métallique qui varie de boîte à boîte. Ce n’est donc pas une activité pour le plus petits…

 

boîtes de conserves en photophores étoiles

 

Et quel merveilleux résultat !

 

Matériel utilisé pour l'activité :

Ma guirlande cousue cossue

Depuis quelque temps déjà, les enfants me demandent de ressortir les machines à coudre. Puis, en rangeant mon bureau, j’avais de la Feutrine colorée dans l’une et des Formes hivernales dans l’autre main. Et les deux ensemble font un – euh – une… une guirlande tout en étoiles. 

 On commence par décalquer les Formes choisies sur et les découper de la Feutrine

 Suit l’acte d’humilité de tout couturier : enfiler le fil dans le minuscule chas de l’aiguille. 

 (La machine présentée est une petite Vibell – pour plus d’infos, c’est ici.)Et maintenant, on laisse libre cours au plaisir de voir s’allonger rapidement, étoile après étoile, la guirlande toute colorée. 

 Les enfants sont très contents de leur travail – et il y a de quoi être fier. Les guirlandes trouvent très certainement un emplacement de premier choix dans leur nouvelle demeure. 

 Dans mon bureau, c’est l’élan qui est content ! Et comment !  

Le mobile rose

Les enfants ont ramené plein de feuilles, glands, plumes et autres brindilles de leurs ballades au parc et en forêt. Nous en avons fait des mobiles

 Chacun a peint ses trouvailles de sa couleur préférée (pour ma part, j’ai triché : j’ai utilisé une peinture en aérosol – ça va nettement plus vite…). 

 La peinture sèche… 

 … et le support pour Mobile monté… 

 … ne restait plus qu’à fixer les objets… 

 Magnifique, non ?  

Plier des étoiles arc-en-ciel

Après le déménagement du Petit Manuel, il fallait absolument décorer et égayer les fenêtres de nos bureaux. Bien sûr, on a laissé travailler les enfants pour nous 😉 

 Leur choix s’est porté sur les Étoiles arc-en-ciel et leur superbes couleurs. Avec le papier transparent en huit coloris, les enfants ont fabriqué six différentes formes d’étoiles. 

 La notice explique pas à pas les pliages à faire. Pliages très faciles, par ailleurs… 

 Puis, il a suffi d’un coup de bâton de colle pour assembler les étoiles. Ici, les grands ont donné un coup de main aux plus petits, mais dans l’ensemble, ils se sont tous débrouillés comme des chefs ! 

 Et c’est tellement plus agréable avec quelques touches de couleurs quand il fait gris dehors. Pas vrai ?  

Des photophores colorés nature

Le 15 août, une retraite aux flambeaux était organisée pour les enfants. Il fallait, bien entendu, y participer, et nous avons bricolé nos lampions à partir des Photophores colorés

 Après coloriage, pliage et collage des photophores, les enfants ont décoré les bâtons avec tout ce qui leur passait sous la main : laine, serviettes en papier, tissu, peintures, pompons, fleurs… 

 Résultat : des lampions uniques, des enfants fiers de leur réalisation et une soirée magique pour tout le monde. À refaire dès que possible !  

Construire nature

Quel plaisir, en été, de retrouver des enfants pleins d’énergie à jouer dehors, tous les jours, et à s’amuser ensemble. Voici une construction “double extra” qu’une petite bande de huit filles et garçons a réalisée à partir de ces quelques ingrédients : 

 Avec branches, pommes et aiguilles de pin, mousses et lichens, une cabane a vu le jour : 

 Vive les vacances !