Des fantaisies cartonnées

Vous vous rappelez peut-être de notre dernière excursion dans le monde fantastique des… cartons d’emballage (“Quand les cartons prennent vie”). Aujourd’hui, les enfants ont ressorti le stock de petits cartons mis de côté depuis quelque temps et ils se sont amusés à construire, découper, coller et peindre. 

 En sont sortis des camions, des chiens et des chevaux, des maisons, forteresses et châteaux. Certes, à la fin, les flacons de colle étaient au plus bas, mais quel plaisir alors de regarder les enfants faire. Nous avons assisté à une véritable explosion de créativité. 

 Parmi toutes ces œuvres, nous avons l’honneur de vous présenter ROBBI le robot avec sa fière monture : 

 Un conseil : Mettez de côté pendant quelques semaines les emballages de dentifrice, gâteaux et autres chaussures, puis donnez-les à vos enfants. Vous allez être surpris ! 
Le matériel utilisé pour cette activité : → Vieux cartons d’emballage → Peintures acryliques → Ciseaux et colles
 

Mon dessous-de-plat feutré

Les Perles feutrées ont tellement plu aux enfants qu’ils en ont bricolé un cadeau pour leur papa, aussi : un dessous-de-plat ou plutôt un dessous-de-théière. 

 Même procédé que pour le Collier en Perles feutrées : on aligne sur du Fil à broder et c’est tout. 

 C’est beau, pratique et fait-main. Juste ce qu’il faut pour le meilleur des Papas  =^.^= 
Le matériel utilisé pour cette activité :Perles feutrées   15,00€Fil à broder   3,50€Aiguilles   0,25€
 

Un arbre au fil de l’an

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup parlé de la météo, du temps et des saisons avec les enfants. Puis, je suis tombée sur ces magnifiques photos de Benjamin Swett ce qui nous a amené à réaliser une série de dessins d’arbres. 

 Photos © Benjamin Swett

 Il est vrai que la chute est quelque peu brutale, mais bon, ça donne des idées, aussi.Pour permettre aux enfants de réaliser une série de plusieurs tableaux sans risquer de les voir abandonner en cours de route, nous avons utilisé Les 4 saisons. Ces fiches de travail représentant le tronc et les branches d’un arbre, permettent aux enfants de se concentrer sur l’essentiel du projet : le changement des saisons. 

 Notre série est en train de prendre forme, les enfants y travaillent avec passion. Ça ne vous donne pas envie d’essayer ? 
Le matériel utilisé pour cette activité :Les 4 saisons   3,50€ → Crayons de cire   15,00€ → Boîte de peintures à eau   7,00€
 

Faire des colliers en Perles feutrées

Les mamans n’ont qu’à bien se tenir, cette année, ça va être gavé joli, notre cadeau  😉 

 Avec nos Perles feutrées en laine biologique, nous avons fabriqué des colliers pour la Fête des Mères. Vous avez besoin de fil solide (type Fil à broder) ou de fil en fer ou de lanière cuir ou…, d’une aiguille et de quelques boules en feutre. Enfilez et c’est fait : 

 Vu les résultats, je pense que les mamans vont être contentes, mais alors contentes ! 

 Bonne fête à vous toutes. 
Le matériel utilisé pour cette activité :Perles feutrées   15,00€Fil à broder   3,50€Aiguilles   0,25€
 

Prendre des photos – et les développer

Dès qu’il y a un rayon de soleil, les enfants veulent sortir. Pour jouer, bien sûr. Mais parfois aussi pour dessiner, bricoler ou… prendre des photos. 

 Avec du Papier photosolaire, l’ancêtre du papier photo, nous avons réalisé quelques empreintes solaires. Rien de plus simple :On sort une feuille de papier spécial (recyclé et non-toxique !) de son emballage, le pose avec sa surface bleutée vers le haut, et met toute sorte d’objets dessus. Ici, nous avons utilisé du romarin, des fleurs et des feuilles, des gommettes et des… boutons : 

 Maintenant, le tout part au soleil. Côté pratique, il vaut mieux avoir disposé le joli arrangement sur un plateau, une planche ou un bout de carton, sinon : impossible de le transporter  🙁 

 Avec les minutes qui passent, on voit le papier changer de couleur. Une fois qu’il est devenu presque blanc (après cinq à sept minutes), on enlève tous les objets et on voit une sorte de négatif de la “photo”. 

 Reste le développement. Pour cela, il suffit de plonger le papier dans l’eau du robinet, tout simplement. Elle sert de développeur et de fixateur – pas besoin de produits chimiques. Et c’est sous l’eau que, petit à petit, le papier reprend sa teinte bleutée. 

 Cette activité est vraiment magique et les enfants de tout âge adorent. Les temps d’exposition et de développement sont assez courts pour que l’on puisse observer de près les changements qui se produisent – une belle école de patience 😉Et puis, la chasse aux objets les plus insolites s’ouvre. Les enfants débordent d’énergie et de créativité pour réaliser des empreintes solaires inédits. 

 Mon conseil : prévoyez assez de papier pour tout le monde ! Tant qu’il y aura du soleil… 
Le matériel utilisé pour cette activité :Papier photosolaire   10,00€
 

Quand les cartons prennent vie

Grand ménage dans les cartons d’emballage chez le Petit Manuel. Tout doit partir (à la déchetterie). Les enfants crient au crime et veulent récupérer les cartons les plus grands, les plus beaux, les plus petits, les plus mignons – bref, la quasi totalité… 

 Et pour en faire quoi ? Ben voyons, des voitures, des trains, des bateaux, des robots, des déguisements, bien sûr. “Comme Eddie Ours !” : 

 Et hop, les voilà partis dans l’aventure à découper et peindre les cartons choisis. 

 Après séchage et fixation de ficelles de portage, le bonheur est bien là : 

 Affaire à suivre – il y en a encore, des cartons, des grands, des beaux, des petits, des mignons… 
Le matériel utilisé pour cette activité : → Vieux cartons d’emballage → Peintures acryliques → Cutter et ciseaux
 

Une guirlande en Masking Tape

On l’appelle Masking Tape ou Washi Tape et tout le monde en raffole depuis des mois. Les enfants aussi. Alors, j’ai mis à leur disposition mon stock de rubans adhésifs colorés, et il en est sortie… 

 … une belle guirlande tout en rouge-orange qui décore désormais notre bureau. 

 Pour fabriquer cette guirlande, rien de plus simple. Il suffit de coller des bouts de ruban sur un fil (nous avons utilisé du Fil à broder) et de découper un triangle pour en faire des mini-fanions. 

 Mignon, non ? 
Le matériel utilisé pour cette activité :Masking Tape   3,50€Fil à broder de couleur   3,50€Ciseaux pour enfants   3,00€
 

Perles du printemps

Vous vous rappelez peut-être de l’article Des perles pour Noël dans lequel nous vous montrions notre déco de Noël faite de perles plastiques à repasser. Ce week-end, nous avons repris les perles restantes (sauf les blanches, qui étaient parties pour Noël…) pour faire notre déco du printemps.Pour qu’il arrive enfin, le printemps ! 

 Nous avons utilisé deux procédés : le classique au fer à repasser et “l’autre”. Pour “l’autre”, on utilise des formes à muffins, on y met les perles sens-dessus, sens-dessous et – hop – au four. 

 Après dix à quinze minutes à 180°C, les perles ont fondu et forment de jolis petits ronds tout brillants et colorés. 

 Personnellement, j’avais peur par rapport aux fumées dégagées lors de la cuisson, mais, avec les fenêtres ouvertes, la petite odeur ne nous a pas dérangé.Le temps que tout refroidisse, nous nous sommes alors lancés dans la confection plus “classique” des perles, au fer à repasser. Des dizaines, vingtaines, trentaines de cercles tout simples à accrocher. 

 Et la fenêtre se retrouve avec son nouvel habit. Si ça n’appelle pas le soleil ça… 

  
Le matériel utilisé pour cette activité : → Perles à repasser
 

Cœurs en mosaïques

La Saint Valentin approche, il est grand temps de fabriquer quelques cœurs par-ci par-là. Alors, avec les tout-petits, nous avons repris nos Mosaïques transparentes et du film adhésif protège-livre, et voici ce qui en est sorti : 

 Un beau petit “sun-catcher” qui va nous amener le printemps. Bientôt… 
Le matériel utilisé pour cette activité :Mosaïques transparentes   5,00€ → Film adhésif ou pochettes à plastifier
 

Un atelier pata-peinture

Petits, nous faisions souvent des impressions à la pomme de terre en famille. Sur papier ou sur tissu, cette technique très simple permettait à tous les enfants de bien s’amuser. Et vous savez quoi ? Ça n’a pas changé depuis : les enfants aiment toujours autant ! 

  Le procédé est des plus faciles : Couper la pomme de terre en deux et découper un motif. 

 Badigeonner le tampon de gouache ou autre peinture… 

 … et faire des impressions sur le support choisi. 

 Les premiers essais étaient déjà concluants… 

 … et les enfants ont continué looooongtemps à imprimer feuille après feuille, carte après carte, de toutes les formes et de de toutes les couleurs.Puis, nous sommes passés de l’horizontale à la verticale : 

 Et le bout de mur terne de notre couloir a retrouvé un peu de fraîcheur printanière. 

 

  Merci, les enfants !