Des cartes de voeux angéliques

“Dessinez-moi un ange.”Voici comment l’aventure d’une petite école allemande a commencé il y a trois ans. Les enseignants, à la recherche de fonds comme beaucoup d’autres de leurs collègues, ont eu l’idée de faire faire des cartes de vœux aux enfants.Idée très simple pour une réalisation facile et un résultat époustouflant : les cartes se vendent désormais par centaines, des entreprises et administrations en commandent chaque année, et l’argent ainsi récolté permet de financer divers petits projets.Voici de quoi ça a l’air : 

 

 

  Avec un feutre noir, chaque enfant dessine un ange sur un papier au format donné. Ces dessins sont ensuite photocopiés à l’infini (façon de parler…), découpés et collés sur des cartes doubles pliées. Puis, ce sont les parents qui entrent en jeu : avec un marqueur couleur or, ils colorient les cadres et divers détails comme les ailes et les cheveux. 

  Et vous, vous les vendrez à quel prix, vos cartes de vœux ? Parlez-en autour de vous, aux instituteurs, aux écoles, car de bonnes initiatives comme celle-ci méritent d’être copiées, non ?  

(Visited 135 times, 1 visits today)

Comments (2)

  • Avatar

    Joséphine

    |

    C’est très beau! Mais pourquoi ce sont les parents qui colorient, et pas les enfants? Les cartes n’en auraient que plus de valeur!

    Reply

    • Avatar

      Le Petit Manuel

      |

      Effectivement, mais ici, nous parlons de “production industrielle” 😉
      Et l’expérience a montré qu’un coup de main des parents est indispensable dès qu’on dépasse une certaine quantité de cartes à photocopier, coller et colorier. Car pour les enfants, après très peu de temps, ce “jeu” cesse d’être amusant…

      Reply

Leave a comment