Tisser une corbeille colorée

Youpi, encore du nouveau chez Le Petit Manuel. Et, comme à leur habitude, les enfants sont particulièrement impatients de bricoler. Au programme : les nouvelles Corbeilles à tisser.

 

Rien de mieux pour Pâques qu'une corbeille colorée

 

Ici, on pratique le tissage, cette technique ancestrale vieille de 20.000 ans.

 

Cartons à tisser deviendront belles petites corbeilles

 

La base sont des cartons prédécoupés autour desquels peuvent être tissés raphia, laine, bandelettes de tissu ou de feutrine pour former une petite corbeille.

 

Tissage au raphia

 

Avec les enfants, nous avons utilisé du Raphia de toutes les couleurs. Pour que les plus jeunes, aussi, puissent participer, nous avons décidé de ne pas tisser le fond des Corbeilles, mais de nous limiter aux parois.

 

 

Le procédé est très simple, il faut juste rappeler de temps en temps aux enfants de bien resserrer le fil du tissage.

 

Fabrication d'une corbeille en tissant

 

Arrivés en haut des parois, les enfants ont choisi les couleurs de raphia avec lesquelles ils souhaitaient finir en beauté leur Corbeille :

 

Finition de la corbeille tissée

Couture décorative au raphia

 

Ne restait plus que recoudre tous ces petits bouts de Raphia et c’était fait !

 

Corbeilles en carton à tisser avec du raphia

Petites corbeilles tissées pour Pâques

 

Pour Pâques, Noël, la Fête des Mères ou des Pères – ces Corbeilles à tisser réalisées avec amour sont des petites merveilles dignes des plus beaux cadeaux !

 

Matériel utilisé pour l'activité :

Une première activité à enfiler

Une des premières activités que nous proposons aux très jeunes enfants est le laçage. Passer un lacet, une corde ou un fil à travers des trous permet à l’enfant de travailler sa motricité fine et sa coordination pour acquérir, petit à petit, plus d’autonomie dans son quotidien.

 

Activités pour les plus jeunes : enfiler et lacer

 

Nos Formes à enfiler sont en carton coloré et présentent six différentes formes géométriques. Les Lacets en 5 couleurs ont deux extrémités en plastique facilitant ainsi le laçage.

 

Formes géométriques en carton

 

Combiner formes et couleurs, reproduire chiffres, lettres ou formes – les possibilités de création sont infinies. Les enfants font et refont leur laçage avec entrain et endurance  😉

 

Lacer les formes en carton

Varier les couleurs avec les cartes à enfiler

 

Pour faire profiter un groupe d’enfants de cette activité de laçage, il vaut mieux choisir des formes en bois, plus solides et beaucoup plus durables :

 

Poisson et papillon en bois Grimm's à enfiler

 

Le Poisson et le Papillon à enfiler sont en bois huilé et servent non seulement à lacer, mais aussi à apprendre à faire les noeuds. Ainsi, l’enfant passera sereinement et avec beaucoup de confiance au laçage de ses chaussures ensuite.

Matériel utilisé pour l'activité :

Etre zen en laçant – un peu de géométrie

Une très belle découverte ces cadres à enlacer ! Ils sont chez nous depuis quelques mois maintenant, et les enfants prennent toujours autant plaisir à les manipuler.

 

 

Pour appréhender le cadre (qui existe en deux différentes tailles), les enfants ont juste besoin de fil plus ou moins gros et d’un peu de temps.

 

 

Puis, en s’amusant de passer le fil d’un côté vers l’autre, de rythmer son passage entre les bouchons et de réaliser ainsi de images éphémères chaque fois différentes, les enfants abordent la géométrie sans s’en rendre compte.

 

 

Et ce qui est vraiment magnifique : en laçant, les enfants retrouvent leur calme et arrivent à se (re)centrer. Il faut si peu de choses…

 

Tresser des coeurs en papier

Pour se dégourdir les doigts et pour préparer la Saint Valentin, j’ai proposé aux enfants de tresser des Cœurs en papier. Les grands se sont de suite lancés et les plus petits les ont aidé en coloriage et découpage. 

 On utilise deux papiers de couleurs différentes pour former un cœur. Le papier est plié puis découpé le long des lignes préimprimées. 

 L’activité de tressage n’est pas vraiment facile, mais les enfants à partir de 7/8 ans s’en sortent très bien. Pour faciliter le travail, on commence toujours par un cœur avec des lanières larges. 

 Une fois le procédé compris, on peut passer aux lanières plus fines ou irrégulières… 

 Ou bien réaliser des découpes ondulées au lieu des lignes droites… 

 Ou alors colorier la moitié blanche du cœur… 

 Tout est possible avec nos Cœurs en papier tressé, et les enfants ne s’en lassent pas car il y a toujours une nouvelle variante à découvrir. Et le plus sympa : tous ces cœurs font de merveilleux cadeaux pour ceux qu’on aime. Il suffit de les garnir avec amour. 

 Profitez de la Saint Valentin, de la Fête des Mères ou des Pères pour dire « Je t’aime ». Non, mieux, dites-le tous les jours ! On n’en a jamais assez d’amour amour, non ? 
Le matériel utilisé pour cette activité :Cœurs en papier tressé    4,50€Ciseaux pour enfants   3,00€Crayons de cire   16,00€
 

Tresser simplement

Vous êtes déjà tombé sur notre Disque à tresser des cordons et vous vous êtes demandé « Mais comment ça marche ? » Alors, ce qui suit est fait pour vous ! Dans une vidéo, nous allons vous montrons comment utiliser le disque pour arriver à faire ça :

 

le bracelet brésilien fait par des enfants

 

On prend les sept fils de laine qui sont dans le pack et les noue tous ensemble avec un grand nœud. Mettre ce nœud dans le trou du disque à tresser et disposer chacun des 7 fils dans une des 8 fentes du disque.

La fente vide donne le départ du tressage ; elle montre vers le haut et à partir d’elle on avance de trois positions. Que l’on tourne vers la droite ou la gauche importe peu, l’essentiel est de garder la direction initialement choisie. Ensuite, on prend le fil de cette troisième fente pour l’amener dans la fente vide. Puis, on recommence :

 

 

 Vous voyez que c’est facile ! En plus, vous pouvez utiliser une multitude de fils différents avec le Disque à tresser, en les combinant au gré de vos envies : fils de laine, cordons de satin, daim, cuir, coton ciré etc.

Bon tressage !

 

Matériel utilisé pour l'activité :

Tresser des bracelets

Pour la Fête des Pères, les enfants avaient envie de leur préparer (encore) un cadeau. Du coup, nous avons décidé de tresser des bracelets pour « papas modernes ». Quelques enfants savaient déjà tresser, mais d’autres ne connaissaient pas encore cette technique. C’était alors l’occasion d’apprendre les bases. 

 Comme support, nous avons utilisé les Cartons à tisser pour faire tenir les fils. Accrochés à une poignée de porte ou à un dossier de chaise, ces cartons sont très utiles. En effet, ils permettent aux enfants de se concentrer sur l’apprentissage du tressage sans se soucier « du reste ». 

 À la fin, nous avons plié des petites boîtes en papier origami pour emballer ces merveilles. 

 Et je peux vous dire que les papas vont être en-chan-tés !PS : Pour savoir comment réaliser ces belles petites boîtes en origami, ayez patience. Je vous en parlerai dans un prochain article. Et, d’ici-là, le papier origami utilisé sera également en ligne. Promis ! 
Le matériel utilisé pour cette activité :Carton à tisser   1,00€Fil à broder   3,50€
 

Tresser des œuvres recyclés

Je me pose souvent la question que faire des œuvres enfantines. On ne peut jamais les garder toutes, mais les jeter fait toujours de la peine – surtout aux enfants… Alors des fois (comme pour la peinture à la paille), j’organise une séquence « recyclage » pour créer quelque chose de nouveau avec un travail ancien. 

 Vous vous rappelez peut-être de la peinture aux billes. De cette série, j’avais gardé quelques œuvres colorées avec lesquelles nous avons travaillé récemment pour faire du tressage. Le matériel de base se composait donc tout simplement d’une peinture ancienne et de Papier tressé coloré

 On découpe la natte à tresser comme indiqué dans la notice et, avec une aiguille à tresser, on tresse la peinture aux billes coupée en bandes. 

 Le résultat a plu à tout le monde et les enfants étaient heureux d’avoir donné une nouvelle vie à une de leurs créations anciennes. Même si ce n’est très certainement qu’un sursis… 

 Et vous, ça vous est déjà arrivé de « recycler » une œuvre ancienne ?  

10 jours sans écrans – Jour 8

J’étais à l’école Montessori aujourd’hui et, ah, ça fait du bien quand une maman vous dit : « Merci pour ces pochettes de bricolage. Elles sont vraiment super ! » Merci, Madame maman, c’est avec plaisir !Alors, quelles étaient les brico-surprises du jours ? 

 Les 3/6 ans avaient à décorer des modèles d’animaux de la ferme sur du carton à dessin. La technique proposée était celle du papier déchiré : un vieux magazine et un bâton à colle et c’était parti. 

 Les 6/12 ans se sont essayés au tressage. Avec le petit papier à tresser, ils pouvaient d’abord s’exercer au simple « dessus-dessous » et passer ensuite à reproduire les motifs proposés, voire en imaginer de nouveaux.À demain pour l’avant-dernier épisode de notre saga des « 10 jours sans écrans » !  
Voici la suite :10 jours sans écrans – Jour 9